Bloc de Haine de Bruno Lonchamtp

Bloc de haine



Auteur : Bruno Lonchampt
Date de parution : 2 avril 2014
Editeur : Sarbacanes 
Collection : Exprim'
Prix: 14,90 € 
Age : Dès 14 ans 
ISBN : 9-782-84865-681-6 
Format : 135 X 215 MM
Nombre de pages : 153 pages 
Genre littéraire : Jeunesse 




4ème de couverture :



Incarcéré à la centrale d’Arles pour homicide, Alex s’acharne sur les haltères dans l’espoir d’expulser sa haine. Une haine qui le poursuit depuis des années, le consume et le torture. Car c’est bien la haine – et le racisme – qui l’a attiré lentement vers le gouffre. Vient le jour où Abid, un môme un peu frêle tombé « par erreur », intègre sa cellule : le souffre-douleur est tout trouvé. Sauf qu’au fond de lui, Alex sait bien qu’il ne pourra pas toujours se voiler la face, s’il veut pouvoir sortir la tête des décombres de son passé. Il devra affronter cette rage, cette haine qui ont fini par le recouvrir entièrement. La liberté passe par là.


      Ce que j'en ai pensé :


Mon choix C'est un livre que j'avais vraiment envie de découvrir car le sujet m'intriguait donc je remercie les éditions Sarbacane pour cet envoi. 

La couverture Je n'apprécie pas particulièrement ni les dessins, ni l'association des couleurs mais la signification m'a beaucoup plu. En la voyant pour la première fois, on ne fait pas vraiment attention mais en ayant terminé le livre, on la comprend un peu mieux. 

Le personnage principal est Alex. Il est froid, raciste, musclé et haineux. Il forme une barrière entre lui et le monde extérieur. 

Je ne me suis pas particulièrement attachée à ce personnage bien qu'une relation étrange s'est installée au fil de ma lecture. D'un côté ce personnage était haineux et méchant, ce qui me déplaisait ; mais de l'autre côté, c'était un personnage sensible qui s'enlisait dans son mal-être. Son enfance fut rude et il n'a pas eu d'attention et de sensibilité dont un enfant à besoin pour son développement. Avec un père ayant des idées très arrêtées et une mère dépassée par la situation, il a dû faire son chemin seul. 

L'histoire forme un crescendo. Le démarrage est un peu long et j'avais du mal à voir où l'auteur voulait en venir. A partir de la deuxième moitié du livre, les événements se sont accélérés et l'histoire est montée en puissance pour finir parfaitement sur une belle morale. 

La fin, comme je l'ai dis précédemment, c'est une morale qui clôture l'histoire. Cette leçon de vie est touchante. Pour en savoir plus, lisez le livre ! 

Mon ressenti. Si je garderais deux souvenirs de ce livre je retiendrais sa profondeur et sa leçon de vie. 
Tout d'abord ce livre est profond, ce qui me touche particulièrement. Certes, il parle de racisme et ce n'est pas un sujet que j'apprécie particulièrement mais le personnage d'Alex, sous une certaine forme m'a plu. Sous la carapace du personnage principal se cache un être sensible et meurtri. Il a manqué d'attention, d'amour et de liberté aux moments où il en avait besoin, ce qu'il l'a en partie blessé et d'une certaine façon détruit. 

Que dire d'autres ? Un livre qu'il ne faut pas lire en surface et ne pas avoir peur de creuser et d'apprécier sa profondeur. 


Un livre long à démarrer mais qui vaut le détour. 

4/5

Commentaires

  1. Il m'avait bien plu aussi et comme toi j'ai retenu sa profondeur !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ils pourraient aussi vous intéresser :

[Book Haul n°4 ] Bac de français et SES !

Mes lectures du moment : Août 2015 !